• Créé avec Web Acappella ™ version gratuite •Cliquez ici pour en savoir plus
 
Tél. : 04 50 34 95 77 - Mèl : bib.samoens@orange.fr
Adresse postale : Médiathèque municipale, Le Petit Bellevue, 4, route de Taninges, 74340 Samoëns
François Desarnod. Source : archives communales de Samoëns
Originaire du village de Vercland, François Désarnod a intégré dès sa prime jeunesse le milieu des associations de Samoëns. A l’école de la Société des maçons, qu’il a fréquentée dès l’âge de sept ans, il a acquis des techniques professionnelles et il a pu ressentir toute la solennité qui entourait, à Samoëns, les plus hautes valeurs républicaines.
Habitant Vallon d’En Bas et exerçant le métier de géomètre, il a choisi de conserver le mode de vie de ses aïeux en consacrant beaucoup de temps à la ferme où il entretenait quelques têtes de bétail...
Mais c’est pour son amour des notes que François sera le plus connu. Joueur de clarinette au sein de la Fanfare du Gros Tilleul, rompu à de longs et exigeants exercices de solfège, il faisait l’admiration de ses pairs par sa grande maîtrise de la lecture musicale…
 
Témoin de la deuxième guerre mondiale et des violents affrontements qui ont secoué la Haute-Savoie sous l’occupation, François Désarnod fut désigné, à la libération, comme responsable politique de la commune. Tour à tour membre du comité de Libération Nationale et élu municipal, il a occupé jusqu’en 1947 le siège de Maire adjoint de Samoëns. En pleine période de reconstruction et d’expansion touristique, aux côtés du Maire André Corbet, l’homme public sût faire figure de sage, inspiré par des valeurs d’ouverture, de tolérance et de franchise. Il était aussi un observateur averti de la vie politique locale, doué d’une très grande intelligence de l’opinion septimontaine.
 
En 1947, François Désarnod délaissait le Conseil Municipal pour se consacrer au monde associatif. Déplorant les rivalités qui opposaient les anciennes sociétés musicales de La Jeanne d’Arc et du Gros-Tilleul, il fut, à l’aube des années 1950, le grand promoteur de l’Harmonie Municipale de Samoëns. Au sein de cette jeune association, rendant à la pratique musicale ses lettres de noblesse, il a déployé une immense énergie à réunir, rassembler et réconcilier ceux qui devaient l’être. Président, vice-chef d’orchestre et compositeur à ses heures, il a écrit, toute sa vie durant, des dizaines et des dizaines de pages de mélodies. Héritier des plus hautes traditions musicales du pays, il affectionnait les airs de danse et était animé, se rappelle-t-on, d’une intarissable envie de jouer.
 
En responsable dévoué, il a dirigé l’harmonie pendant plus d’un quart de siècle et a été appelé à participer activement à l’organisation de trois éditions du Festival des musiques du Faucigny, constituant autant de rassemblements populaires majeurs.
 


Texte
Service du patrimoine
François Désarnod
 
la culture au service de l’harmonie
 

Homme de sincérité et de convictions, profondément dévoué à la vie de sa communauté, François Désarnod (1903-1988) a été l’une des figures emblématiques de la vie culturelle à Samoëns au vingtième siècle.
Mais qui est
François Desarnod ?
Association partenaire de la médiathèque municipale
EXPOSITIONS
ANIMATIONS
 
F. DESARNOD
DERNIERS ACHATS
 
CATALOGUE EN LIGNE
HISTORIQUE
ACCUEIL
INFOS PRATIQUES